Art : Bénin, future grande référence en Afrique suite 8è festival Effet Graff

L’art représente pour l’humanité ce que représente un les mœurs pour une région. A travers l’art, l’on peut développer une idéologie, marquer un fait, rendre hommage à des figures emblématiques, réaliser des images significatives et symboliques, etc. Ainsi, au Bénin, ce fait s’est reflété par le festival Effet Graff qui représente l’une des plus grands festivals du Bénin. 

Tout d’abord, le festival Effet Graff a été créé pour la première fois au Bénin par Laurenson DJHOUESSI, un graffiteur en 2013 sous l’appui de l’association ASSART dans le but de faire de l’art un monde ouvert à tous en gravant les images des figures emblématiques du Bénin, de l’Afrique ou du monde dans les murs ou en projetant le Bénin dans un futur radieux à travers des dessins. Ensuite, il regroupe beaucoup de graffiteurs et graffiteuses, de photographes d’art et artistes venus de partout dans le monde pour s’exprimer à travers le graffiti et les arts urbains leur flamme artistique. Il est donc clair qu’il soit devenu un festival international. Enfin, le but de ce dernier est de faire du bénin un pays de référence en ce qui concerne l’art, de rendre hommage à nos grandes figures et faire connaître l’art du Bénin à l’échelle international.
Cette année, la 8è édition de ce festival se fait à Cotonou, capitale économique du Bénin. Il regroupe une trentaine de graffiteurs, de photographes et artistes professionnels et quelques bénévoles venus du Bénin et d’ailleurs pour participer à l’encrage du patrimoine du Bénin dans le mur de la clôture externe du port autonome de Cotonou. Il a démarré le 11 Avril 2022 et à ce jour, nous pouvons remarquer avec allégresse et satisfaction la splendeur du graffiti dressé sur ce mur, tel un lion couché communiquant aux monde les merveilles du Bénin. Des centaines de personnes visitent et prennent des photos devant cette splendeur qui vous coupera sûrement le souffle à première vue. Il est clair que cette création artistique hypnotise et fascine. L’objectif était de prendre en compte une longueur de 660 mètres et d’y faire coucher, à travers la magie artistique toute l’originalité et la beauté que renferment les richesses du Bénin. La finalité de ce festival fait du mur externe du port de Cotonou un nid d’or qui attire tous les regards.
D’une idée à un fait accompli, le festival Effet Graff a élevé le Bénin à une place inestimable et a fait ressorti l’expertise de ces artistes aussi bien que de celle de son patrimoine artistique. « L’art, mes enfants, c’est d’être absolument soi-même », disait Paul Verlaine.
Micelle Tindjilé

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
29 − 12 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite