Benin: Violence féminine, les hommes sont exposés et malmenés

Des meurtres se font observer dans le rang des hommes ces derniers temps. Un homme s’est fait brûler vif par son épouse, quelques temps après leur mariage.

 Les faits :
Cela s’est produit au Nigéria à Osogbo, dans l’Etat d’OSUN. Un homme appelé Bolu s’est marié à une jeune femme du nom de Ifè. Quelques temps après leur mariage, Ifè a soupçonné son mari de commettre l’infidélité. Déçue, elle publie des messages de colères et de menaces sur son statut WhatsApp où elle promet que bientôt, l’on pleurerait sa mort ainsi que celui de son mari. « J’ai toujours été une fille calme et je n’ai jamais fait ça de ma vie mais Teebam m’a poussée à bout. A ce stade, vous tous pleurerez lui et moi avant le lever du jour. Je vous le promets », tel était son dernier message. Il était donc clair que psychologiquement, cette femme n’était plus stable et avait déjà tout planifié. Alors que Bolu quittait le Caire, où il vivait pour aller en visite au Nigéria, la femme le suivit et pendant qu’il était à l’intérieur de la chambre, surement en train de se reposer, elle mit le feu au logement. Les résidents proches de ce dernier accoururent donc à sa rescousse et l’amenèrent à l’hôpital pendant que la femme avait déjà disparu. Bolu a subi des brûlures de troisième degré qui lui firent rendre l’âme quelques temps après. Après maintes recherches, la femme fut retrouvée morte, suicidée. Ces faits sont une grande désolation pour la gente féminine.

 Certaines femmes se sont données le plaisir de jouer le rôle du juge et du bourreau et comme pour fuir la justice, elles choisissent la voie du suicide laissant derrière elles des familles éplorées. Leur sécurité est bafouée, les hommes en appellent à la justice afin que soit éradiquer à jamais ces genres de fléau au sein de la société. La femme doit être amour et tendresse et non une déesse charcutière

Micelle Tindjilé

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
22 × 3 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite