Le journaliste sportif Ahmed Husein, assassiné au Ghana, a été enterré ce vendredi, célébré comme un « héros national ».

Le journaliste de 34 ans a été abattu par balles par des hommes non identifiés alors qu'il rentrait chez lui en voiture à Accra. Un meurtre de sang froid qui a déclenché une vague d'indignation dans le pays, où la liberté de la presse est habituellement acquise

Ahmed Husein était connu pour avoir participé au documentaire Number 12, sorti en juin 2018.

Journaliste infiltré, il avait piégé des dizaines d’arbitres ghanéens et du continent, ainsi que plusieurs dirigeants de la fédération ghanéenne de football, dont son président, en leur proposant des pots-de-vin.

Suite au scandale, plus de 50 arbitres africains ont été suspendus par la Confédération africaine de football (CAF).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite