Mise en œuvre du projet de renforcement de la filière cotonnière au Bénin : L’AIC et le Brésil signent une convention

L’Association Interprofessionnelle du Coton (AIC) et la République du Brésil ont signé, ce jeudi 05 mars 2020 à la salle de conférence du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP), une Convention relative à la mise en œuvre du projet de renforcement de la filière cotonnière à l’aide des meilleures pratiques de classement de la fibre de coton sur le marché international.

C’est fait. L’Association Interprofessionnelle du Coton (AIC) et le Brésil sont désormais liés pour la mise en œuvre du projet de renforcement de la filière cotonnière à l’aide des meilleures pratiques de classement de la fibre de coton sur le marché international. A la cérémonie de signature de la Convention qui lie les deux parties, ce jeudi 05 mars 2020 au MAEP, l’Ambassadeur du Brésil près le Bénin a souligné que c’est l’aboutissement heureux d’un processus dont il est fier. «En termes de résultats attendus, le projet va permettre le renforcement de la capacité technique de l’équipe du service classement de l’AIC afin qu’il applique les standards internationaux de classement d’évaluation de la qualité de la fibre de coton dans le respect de la norme ISO 4911 ; l’adaptation des structures des bâtiments des laboratoires d’analyse et de classement des fibres de coton de l’AIC sis à Parakou en vue d’un conditionnement dans le respect des normes techniques des laboratoires de classement et d’évaluation des fibres ; le développement et la mise en œuvre des capacités de gestion, de pilotage technique et d’évaluation participative du projet, dans le respect des principes de l’horizontalité et de durabilité avec l’institution d’un Comité de pilotage du projet pour la coordination, la gestion et le suivi des activités», a détaillé son Excellence, l’Ambassadeur du Brésil, Luis Ivaldo Villafane Gomes Santos. Cette signature de Convention, a indiqué le président de l’AIC, est d’une importance capitale car elle matérialise l’engagement commun des autorités au plus haut niveau du Bénin et de la République sœur du Brésil à coopérer pour le renforcement des relations et la modernisation de la filière coton. Le Président Mathieu ADJOVI a ensuite pris l’engagement qu’aucun effort ne sera ménagé pour faire de ce projet une parfaite réussite. Pour le Directeur de cabinet du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Bonaventure KOUAKANOU, représentant le Ministre, malgré les avancées notoires enregistrées dans la production du coton au Bénin depuis 2016, il reste des défis à relever, dont, entre autres l’amélioration du classement de la fibre de coton pour le marché international. Il faut souligner que la durée du projet est de 24 mois pour un coût global Deux Milliards, Six Cent Vingt Huit Millions Neuf Cent Dix-neuf Mille Deux Cent (2.628.919.200) Francs CFA. La contribution de l’AIC est de 155.340.000 Francs CFA.

PFCOM/MAEP

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
14 ⁄ 14 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite