PROCÈS DE PADONOU CLAUDE ,REPORTÉ AU 21 FÉVRIER 2022 PAR LA CRIET !

Ce lundi 24janvier 2022,Claude Padonou a été présenté devant la criet pour audience.L'homme de média contact Bénin est dans de beaux draps depuis un certain temps.

 

Autrefois condamné par le tribunal de commerce de Paris qui depuis septembre 2014, a prononcé à son encontre un jugement d’interdiction de gérer pour une durée de 5ans la société Média contact France,Claude PADONOU est devant la justice béninoise pour escroquerie,faux et usage de faux.
En effet,le directeur de média contact a usé de ses relations sous le régime yayi pour duper les principaux actionnaires de média contact avec la complicité de Moïse Atchadé actuellement en prison pour autre dossier.
Claude a effectivement cédé les actions de ses partenaires à son épouse camerounaise Anne Michel Mbo Mendoua et à son fils Michael Mahougnon Padonou, après avoir écarté simplement Gabriel Tossou, Edgard Kpatindé et Basile kougblénou qui eux aussi, étaient actionnaires.Il a même été jusqu’à renommer la société Média contact en média contact Bénin (MCB) pour parvenir à ses fins.
Toutes ces différentes décisions ont été prises sans l’intervention des principaux actionnaires et ce, à travers une assemblée générale extraordinaire, tenue le 06fevrier 2015,d’une autre assemblée mixte du 16 février 2015 et d’une réunion du conseil d’administration du 16 février 2015.Pire,ces actionnaires ont finit par apprendre leur départ du conseil d’administration de média contact et la vente de leurs actions par annonce légale parue dans le numéro 6595 du quotidien “La Nation” et dans l’acte publié,il est écrit que <<les administrateurs de la société Média contact Bénin (MC) SA ont pris acte de la démission des sieurs Edgard Kpatindé et Basile kougblénou de leur fonction d’administrateur et ont constaté la vacance de leur poste d’administrateur et coopté…Mes dames Anne Michel Mbo épouse Padonou et Rosaline Ayina Adandé qui acceptent en qualité d’administrateur pour une durée de 6ans.>> Les actionnaires principaux de média contact ayant saisit la justice et porté plainte, Claude Padonou s’est retrouvé devant la justice pour escroquerie,faux usage de faux et abus de biens sociaux.Quant au notaire,il est accusé de faux en écriture publique par un officier ministériel. Sauf que depuis 7ans,le dossier est resté clos car il semble le régime TALON fait aussi preuve de favoritisme à son égard.Son procès ayant été reporté au 21fevrier 2022,ses partenaires dupés ne peuvent désormais que croiser les doigts pour obtenir justice.

Soumeya ABASSOU

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
58 ⁄ 29 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite