Sextape: sur les réseaux sociaux utilisés comme moyen de destruction au sein de la société!

L’internet est un vaste réseau de communication qui facilite les échanges entre les êtres humains. De ce fait, il procure d’énormes d’avantages aux partenaires amoureux ou sexuels qui, pour satisfaire leur orgasme, s’envoient des messages à contenus intimes ignorant que ces informations pourraient être piratées et diffusées à leur insu

Chaque année, plus d’un milliards de personnes se retrouvent piégées dans les mailles d’individus malfaisants qui pour les nuire, utilisent leur vie privée comme moyen de destruction. Ils usent donc de plusieurs techniques comme le vol du téléphone ou de l’ordinateur des partenaires amoureux ou sexuel afin d’y extraire des informations, le piratage de compte des réseaux sociaux, la disposition de caméra cachée, etc. Il n’est plus à rappeler que ces individus mettent à leur disposition toutes les ressources nécessaires pour arriver à leur fin et cette fin se termine par le fait qu’ils publient des photos et vidéos de leurs cibles, nues ou encore, on y voit clairement la cible en train de tenir des rapports sexuels avec son/sa partenaire. Cette triste réalité engendre d’énormes dégâts comme les lynchages publics et parfois médiatiques qui le plus souvent entraînent la rupture des partenaires ou dans le pire des cas le suicide de la victime la plus touchée. Cet état des choses crée une dépression et des troubles psychologiques chez les personnes cibles car, elles se retrouvent coupées et écartées de la société qui dès lors, les regarde avec dédain. Ce phénomène touche beaucoup plus les filles et les femmes mais généralement, il se focalise plus sur les personnalités influentes de la société. Les stars. Afin de porter atteinte à leur image et à leur dignité dans le but de les détruire ou de les salir. Se procurer le sextape d’une star à tout prix est une lutte acharnée que les cybercriminels mènent au jour le jour car cela ruinerait ces derniers et ferait diminuer leur popularité. Aussi bien qu’ils font des mises d’argents ou d’objetstechnologiques pour primer l’heureux qui aurait toucher le but en premier. Cette initiative qui booste la motivation dans les recherches au niveau des concurrents crée une grande rivalité. Préciser que les cibles se retrouvent dans ces cas, menacer et priver de vie personnelle n’est plus nécessaire. Ils deviennent vulnérables face à cette quête. Une vidéo sextape en découle donc toujours et se retrouve publiée.

   
Que
ce soit les pirates qui diffusent ces contenus intimessans le consentement des victimes est une chose. Mais que ce soit les victimes elles-mêmes qui le fassent en est une autre. Pour certaines personnes, diffuser ses propres ‘’sextape” sur la méta attire assez de ‘’buzz’’ et de popularité. L’on trouve assez d’opportunités à divers niveaux vue que cela engendre assez de polémique qui facilite la propagation de ces contenus hors des frontières nationales. C’est donc un tactique de boostage de popularité et de vues sur les réseaux sociaux sans, de ce fait se soucier des impacts socio-éducatifs que cela pourrait avoir sur leur famille et sur leur progéniture. L’on se demande la réaction qu’aurait leur progéniture quand ils tomberont sur ces contenus exhibant leurs parents dans des positions ‘’pas catholique’’.

Les réseaux sociaux sont disponibles pour permettre la distraction et faciliter la communication entre les hommes. Les transformer en un réseau de commerce de sextape ou en un lieu de destruction des images des autres est une atteinte portée à la valeur de l’internet au sein de la société. Est-ce que ces personnes arrivent à donner la meilleure des éducations à leur enfant reste une question posée. Il urge que la justice traque et sanctionne ces individus afin de palier ce fléau.

Micelle Tindjilé

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
15 + 13 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite