SPORT: Naissance de la Confédération Africaine de l’information Sportive

L’an deux mille dix-neuf à 12h au Zamalek Marriott hôtel du Caire en Egypte, s’est tenue en marge de la finale de la 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations, de football CAN Total Egypte 2019, l’Assemblée Générale Constituante de la Confédération Africaine de l’Information Sportive (CAIS).

Aliou Goloko Secrétaire Exécutif par intérim de la Confédération Africaine de la Presse Sportive (CAPS), désigné depuis l’appel de Casa le 3 février 2018, ouvrant les travaux, a rappelé la démarche qui a conduit aux assises du jour, puis a soumis à l’assistance l’adoption de l’ordre du jour suivant :

1-Lecture de l’appel de Casablanca

2-Validation de la dénomination CAIS en lieu et place de CAPS

2-Élection du bureau exécutif

3-Divers.

Sur les raisons du report de l’assise initialement prévue le 16 Juillet de cette année 2019, David Eyengue l’a justifié du fait de l’audience accordée par le président de l’Union des Confédérations Sportives d’Afrique (UCSA) le même jour. (Après une réunion du conseil à laquelle assistaient Hédi Hamel, Ouattara Hegaud, Aliou Goloko, Sylvain Kwambi, Antoine Battiono et David Eyenguè, tenue le 15 juillet entre 23 heures et 1 heure 05 au Marriott Hôtel de Zamalek, il avait été décidé de rencontrer d’abord le président de l’UCSA pour lui signifier notre intention de mise en place de la confédération).

Après présentation des participants issus de dix nationalités de pays Africains (Algérie; Côte d’Ivoire; Cameroun; Bénin; Burkina Faso; Tunisie; Mauritanie; Ghana; Mali; Sénégal); et adoption de l’ordre du jour.

Le doyen Hédi Hamel prendra la parole pour évoquer l’importance de la mise en place de la CAIS, la date du 19 juillet étant historique pour l’établissement de l’acte de naissance de notre confédération. Il a rappelé que la confédération doit gagner son indépendance, son autonomie. Hédi Hamel a aussi parlé de la place qu’elle doit occuper, et la crédibilité dans les relations avec le reste du monde : « La confédération ne doit pas s’occuper de la politique et encore moins de la religion. Garder la fierté africaine, la dignité et la crédibilité du Journaliste africain », disait le vétéran journalistes aux 19 CAN.

Autre doyen Ouattara Hegaud prenant la parole a rappelé que le nombre de journalistes présents pour la mise en place ne doit pas être un handicap, car toutes les grandes confédérations n’ont pas commencé avec un nombre impressionnant, à l’instar de la Confédération Africaine de Football (CAF) qui avait démarré avec trois pays. . Évoquant les difficultés que rencontre la jeune génération, Ouattara Hegaud a précisé que l’existence de la CAIS ne présente aucun conflit avec l’AIPS.

L’ancien gardien de buts Joseph Antoine Bell, reconverti en consultant sportif et qui accompagne le mouvement en qualité de superviseur était aussi présent. Dans sa prise de parole, il a insisté sur le fait de croire en cette initiative et à ne pas se décourager face aux difficultés.

Aliou Goloko reprenant la parole a martelé les objectifs en insistant sur la liberté et l’indépendance de la presse. Il a évoqué le non conflit avec l’AIPS, malgré l’attitude discourtoise dans leur volonté d’empêcher la naissance du mouvement.

Il est revenu sur la nécessité du changement de dénomination de CAPS à CAIS, car la nouvelle dénomination incluant toutes les terminologies de l’information ; proposition adoptée à l’unanimité par l’Assemblée.

L’élection du bureau exécutif s’est faite de manière consensuelle, incluant toutes les nationalités ainsi qu’il suit :

Président : Aliou Goloko du Sénégal

1er Vice-Président : Adel Hadji d’Algérie

Secrétaire Général : David Eyenguè Nzima du Cameroun

Secrétaire Général adjoint: Andrew Jackson de l’Ouganda

Trésorier adjoint : Antoine Battionno du Burkina Faso
Les membres sont:
Auguste Gnansounnou du Bénin
Boubacar Diakité du Mali.

(Confère constitution du bureau exécutif)

L’équilibre de genres et les représentations linguistiques et géographiques étant des priorités, le bureau élu a reçu mission de compléter les postes vacants ( 2eme V-P, Trésorier) en tenant compte des facteurs suscités, et a désormais la légitimité et la responsabilité d’installer les Fédérations dans les différents pays d’Afrique. Il leur incombe aussi la responsabilité d’élaborer les textes, de définir les modalités d’adhésion, la mise en place des commissions, la désignation du lieu du siège de la CAIS, qui seront soumis à l’appréciation de l’Assemblée Générale…

C’est dans la convivialité et une pause familiale, que les travaux de l’Assemblée Générale Constitutive de la CAIS se sont achevés, rendez-vous ayant été pris pour le mois d’août 2019 au Maroc, lors des jeux africains.

Ont assisté à cette assemblée constituante :

Aliou Goloko (Sénégal)

David Eyenguè Nzima (Cameroun)

Mohamed Lemine (Mauritanie)

Angu Lesley (Cameroun)

Leger Tientcheu (Cameroun)

Mbiele Happi (Cameroun)

Christian Aboh (Cameroun)

Adou Mel (Côte d’Ivoire)

Batchom Jean Baptiste (Cameroun)

Boungou Frédéric (Cameroun)

Sylvain Kwambi (Cameroun)

Bennen Buma Gana (Cameroun)

Ibrahim Sanni Dara (Ghana)

Valery Gweha Ikouam (Cameroun)

Evrard Ngome Itong (Cameroun)

Adel Hadji (Algérie)

Auguste Gnanssounnou (Bénin)

Lanssana Camara (Mauritanie)

Yves Tchamadeu (Cameroun)

Boubacar Diakité (Mali)

Issa Hamadou (Bénin)

Metoli Ospisse (Bénin)

Gbodou Augustin (Bénin)

Daniel Fils Injeck (Cameroun)

El Houari Zineb (Maroc)

Pablo Moussodji Ngoma (Gabon).

Antoine Battiono (Burkina-Faso)

Mondher Chaouchi de Tunisie

Joseph Antoine Bell (Cameroun)

Ouattara Hegaud (Côte d’Ivoire)

Hédi Hamel (Algérie)

Fait au Caire le 19/07/2019

Les Rapporteurs

Sylvain kwambi (Cameroun)

Antoine Bationo (Burkina Faso)

Le Secrétaire Général

David Eyenguè Nzima,

Le Président de Séance

Aliou Goloko

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
4 − 2 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite