CE PRÉSIDENT AFRICAIN,MALGRÉ LES DÉFAUTS “COMMUNS” QU’ON CONNAÎT DE NOS PIÈTRES DIRIGEANTS,MONTRE QU’IL N’EST PAS TROP “MOUTON” COMME LES AUTRES..

Kweku ADOBOLI, l'ancien trader de la banque suisse UBS condamné en 2012 à Londres pour une fraude géante, a été expulsé vers le Ghana, son pays d'origine.

Ce jeune homme âgé de 38 ans avait été reconnu coupable en 2012 d’une fraude ayant coûté 2,3 milliards de dollars à UBS, la plus grosse affaire de ce type de l’histoire britannique, et condamné à sept ans de prison.

En plus de sa condamnation il a aussi été interdit de toutes activités dans le milieu de la finance en Grande Bretagne. Kwedu a toujours affirmé que ses supérieurs étaient parfaitement au courant de ses prises de risques, mais la justice britannique ne l’a pas cru. Il est par contre avéré qu’il n’y a eu aucun enrichissement personnel.

En réponse à cette expulsion, après trois ans de prison, voici ce qu’a déclaré le Président ghanéen Nana AKUFO ADDO :

« Ils ont confié à ce gamin de 27 ans un portefeuille de 50 milliards de dollars, soit 4 fois le budget du Ghana, et lorsqu’il faisait gagner de l’argent à UBS, il était considéré comme un “Génie de la Finance”. Aujourd’hui, suite à ce qui est apparemment une erreur de jeunesse, on nous le renvoie comme un vulgaire colis. Akwââba Kwedu, si à cet âge déjà,UBS a pu durant toutes ces années te confier des responsabilités aussi importantes, c’est bien que tu faisais efficacement le job. La banque centrale du Ghana a besoin de compétences, notamment en ce qui concerne les procédures de contrôle des risques sur les marchés financiers du Cocobod [équivalent CCC];nous trouverons bien une place pour toi.»

Un président “exemplaire”…

CE PRÉSIDENT AFRICAIN,MALGRÉ LES DÉFAUTS “COMMUNS” QU’ON CONNAÎT DE NOS PIÈTRES DIRIGEANTS,MONTRE QU’IL N’EST PAS TROP “MOUTON” COMME LES AUTRES..

Kweku ADOBOLI, l’ancien trader de la banque suisse UBS condamné en 2012 à Londres pour une fraude géante, a été expulsé vers le Ghana, son pays d’origine.

Ce jeune homme âgé de 38 ans avait été reconnu coupable en 2012 d’une fraude ayant coûté 2,3 milliards de dollars à UBS, la plus grosse affaire de ce type de l’histoire britannique, et condamné à sept ans de prison.

En plus de sa condamnation il a aussi été interdit de toutes activités dans le milieu de la finance en Grande Bretagne. Kwedu a toujours affirmé que ses supérieurs étaient parfaitement au courant de ses prises de risques, mais la justice britannique ne l’a pas cru. Il est par contre avéré qu’il n’y a eu aucun enrichissement personnel.

En réponse à cette expulsion, après trois ans de prison, voici ce qu’a déclaré le Président ghanéen Nana AKUFO ADDO :

« Ils ont confié à ce gamin de 27 ans un portefeuille de 50 milliards de dollars, soit 4 fois le budget du Ghana, et lorsqu’il faisait gagner de l’argent à UBS, il était considéré comme un “Génie de la Finance”. Aujourd’hui, suite à ce qui est apparemment une erreur de jeunesse, on nous le renvoie comme un vulgaire colis. Akwââba Kwedu, si à cet âge déjà,UBS a pu durant toutes ces années te confier des responsabilités aussi importantes, c’est bien que tu faisais efficacement le job. La banque centrale du Ghana a besoin de compétences, notamment en ce qui concerne les procédures de contrôle des risques sur les marchés financiers du Cocobod [équivalent CCC];nous trouverons bien une place pour toi.»

Un président “exemplaire”…

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
19 − 15 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite