De retour du Chan : Les yeux rivés sur les joueurs de Horoya en sélection locale

Le Championnat d'Afrique des Nations a pris fin il y a quelques jours seulement au Cameroun. Cette compétition a permis à la Guinée de monter sur la troisième marche du podium avec une prestation très appréciée. Les regards sont désormais tournés vers les joueurs de Horoya qui étaient de l'aventure camerounaise à la veille de leur entrée en compétition africaine des clubs.

Le Syli local est sans doute l’une des révélations du Chan 2020 au Cameroun. Sans trop de pression, les joueurs sélectionnés par le coach Kanfory Lappé Bangoura ont, au fil des matches, monté en puissance jusqu’en demi finale où ils ont malheureusement perdu lors de la séance des tirs aux buts. Une équipe qui a magistralement dominé le pays organisateur lors du match pour la troisième place. Et dans cette sélection guinéenne félicitée par les observateurs pour sa prestation très digne, figuraient quelques joueurs de Horoya Ac, le club actuellement champion de Guinée et seul représentant encore en compétition africaine des clubs.

Moussa Camara, Morlaye Sylla, Yakhouba Gnagna Barry et Abou Mangué Camara. Ces quatre joueurs ont activement participé à la compétition et aussi le désormais nouveau venu dans le club, le défenseur central Ibrahima Sory Doumbouya en provenance de Wakriya. Le nombre de joueurs de Horoya aurait pu être élevé si ce n’est l’indisponibilité la veille du départ pour le Chan de Boniface Haba et Abdoulaye Aminata Condé. Les représantants de Horoya en sélection locale ont brillé par leur prestation individuellement et ont participé collectivement au triomphe de la Guinée. À présent de retour en club, à quoi devra t-on s’attendre déjà que les matches de poule de la ligue africaine des champions débutent dans quelques jours?

Un défi à relever

Pas de repos pour les joueurs de Horoya qui ont participé au Chan au Cameroun. Pendant qu’ils étaient en compétition, les autres joueurs ont continué à domicile les entraînements à la seule différence que Morlaye Sylla et ses coéquipiers sont bien en jambes pour avoir disputé des matches de haute intensité. Ils seront donc d’un apport considérable pour cette équipe de Horoya qui jouera contre le Petro Athletic le 13 Février prochain à Conakry. Le défi à relever sera de taille et ces joueurs n’auront aucune excuse pour une prestation en deçà de ce qu’ils ont produit en sélection lors du Chan. Les noms qui étaient les plus cités au Cameroun comme joueurs de la Guinee sont ceux de Horoya. Morlaye Sylla en tête suivi de Moussa Camara et surtout de Gnagna Barry. Ces trois joueurs ont l’obligation de prouver qu’ils ont mérité leur place en sélection et en plus prouver qu’ils proviennent d’un grand club qui, après un timide début de championnat sur le plan local doit absolument se relever et bien entamer la compétition africaine des clubs. Pour sa part, Abou Mangué Camara qui n’a pas eu un temps de jeu comme les autres doit également prouver qu’il a acquis plus d’expérience à mettre au service de son club. Le défi à relever est également celui de Ibrahima Sory Doumbouya qui doit vite s’adapter à sa nouvelle famille et y s’imposer. Tout ceci permettra au staff de Horoya d’avoir une nouvelle vision sur ces joueurs.

Un autre regard du staff

Loin d’être de simples spectateurs du Championnat d’Afrique des Nations depuis la Guinée, le coach de Horoya Lamine Ndiaye et tout son staff ont surtout observé et bien noté ce qu’il convient d’être sur la prestation de leurs joueurs. Les différents positionnements et autres atouts démontrés devront permettre de revoir certaines choses dans le jeu de Horoya. Chaque joueur dispose de qualité et au fil des matches, ces qualités sont révélées. En fin technicien, Lamine Ndiaye qui apporte déjà beaucoup dans cette équipe de Horoya à certainement vu des choses qui devront lui permettre de renforcer ce qu’il donnait déjà comme enseignement à ces joueurs. Le cas des joueurs qui reviennent de compétition est plus frappant dans la mesure où ils ont tout donné pour faire briller la Guinée.

Le public sportif guinéen sera très attentif sur la prestation de ces joueurs qui ont besoin non seulement de bien entamer la phase de poule de la ligue des champions mais surtout de prouver que le parcours en sélection nationale locale a été le fruit du travail qui a commencé en club. Ce qui donnera un satisfecit au staff technique de Horoya.

Christian ALLIKI

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite