Prévention des conflits de la CEDEAO:Les ONG et Associations des femmes sensibilisées sur le Plan d’action Femme Paix et Sécurité

Une activité organisé par REPSFECO Bénin

L’hôtel « La Princesse de Bohicon a abrité le Mardi 24 novembre 2020, la séance
d’informations et de sensibilisation des ONG et associations de femmes sur le Plan
d’action Femme Paix et Sécurité du Cadre de Prévention des Conflits de la CEDEAO
(PAFPS-CPCC). Cette séance organisée par la section béninoise du Réseau Paix et
Sécurité dans l’espace CEDEAO (REPSFECO) a regroupé quarante (44)
représentants d’ONG et d’associations de femmes des communes de Bohicon et
Abomey.

Au cours de la cérémonie d’ouverture, le Coordonnateur de la cellule de participation citoyenne, monsieur Jonas Tchidi TOWADE
a salué l’initiative qu’il qualifie d’opportunité pour les ONG et associations de femmes des communes de Bohicon et d’Abomey car elle porte sur une thématique sur laquelle ces ONG et associations n’ont pas l’habitude de travailler.

La séance a été meublée par plusieurs communications présentées par madame Blandine SINTONDJI YAYA, Présidente du Réseau. Ces communications ont porté sur la présentation du RESPFECO Bénin, la résolution 1325 et le Plan d’action Femme Paix et Sécurité du Cadre de Prévention des Conflits de la CEDEAO. 

Le REPSFECO est un réseau sous régional créé sur l’initiative du Centre de la
CEDEAO pour le développement du Genre (CCDG). Il est présent dans les 15 pays
de la CEDEAO et a pour objectif, la participation des femmes dans les processus de
paix, la promotion du genre et la lutte contre les violences basées sur le genre.
Quant à la résolution 1325, elle a été adoptée par le Conseil de Sécurité des
Nations Unies le 31 octobre 2000. Elle constitue la première résolution à mettre un
accent sur l’impact différencié des conflits sur les hommes et les femmes. Il repose
sur quatre (4) piliers que sont : la participation des femmes aux processus de paix, la
prévention des conflits, la protection des droits des femmes, la poursuite des auteurs
de violences sur les femmes, le secours et le redressement
Le Plan d’action Femme Paix et Sécurité du Cadre de Prévention des Conflits de la
CEDEAO.
S’agissant du Cadre de Prévention des Conflits de la CEDEAO (CPCC), il a été
adopté par le Conseil de Médiation et de Sécurité de la CEDEAO en janvier 2008 en
vue de doter les Etats membres de la CEDEAO d’un instrument opérationnel pour les
efforts de prévention des conflits dans l’espace de la CEDEAO. Il a reçu
l’approbation des ministres en charge du genre de l’Afrique de l’Ouest qui ont
adopté son plan d’action femme paix et sécurité en avril 2017. Son objectif est
d’améliorer l’implication des femmes dans l’architecture de paix et de sécurité dans
l’espace CEDEAO

Les mots de remerciement de la Présidente du Réseau ont clôturé la séance. Les participantes ont par ailleurs pris l’engagement de mettre en pratique les connaissances reçues et à œuvrer pour la promotion de la paix.

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
13 + 7 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite