Sport : Un autre coup en vue pour distraire Antonio Souaré et le football guinéen

Quelques heures après l’annonce des candidatures retenues par la commission électorale, de nouvelles manœuvres sont en préparation pour semer encore le doute dans le processus qui conduira à l’Assemblée Générale ordinaire élective de la Fédération Guinéenne de Football.

Les projecteurs sont braqués depuis quelques semaines maintenant sur le football guinéen. La prochaine élection des membres du Comité Exécutif de la Féguifoot en est la principale cause. Et comme le remarque tout observateur, la candidature de l’actuel président Mamadou Antonio Souaré royalement validée par la commission électorale sera encore au cœur de manœuvres malsaines. Cette décision de la commission électorale de valider la candidature du Président Antonio Souaré sur la base des textes fait perdre le sommeil à certains acteurs du football guinéen qui ont promis rendre la vie difficile à celui-là même qui, lors de son premier mandat a redonné un nouveau souffle au sport roi en Guinée.

Tout est donc mis en œuvre pour réussir cette sale besogne avec des courriers envoyés à la Fifa par ci, des propos diffamatoires par là et plus loin une ingratitude notoire qui ne dit pas son nom. Le mouvement sportif guinéen dans son ensemble a été stupéfait d’apprendre sur une chaine de télévision locale, un acteur du football guinéen qui a reconnu être l’auteur des courriers envoyés aux instances internationales. L’une des raisons évoquées est encore plus surprenante dans la mesure où selon les dires de cet acteur, il existe une rivalité datant de longues dates entre Horoya dont le propriétaire n’est autre que Antonio Souaré et le club mythique de l’As Kaloum. Donc qu’il ferait tout pour ne pas soutenir son “rival”. Aujourd’hui, tout est mis en œuvre juste parce que la tête de Antonio Souaré ne plait plus. C’est le triste spectacle auquel l’on assiste dans le mouvement sportif guinéen et malheureusement la Fifa y est mêlée.

La Fifa dans un jeu flou

La Guinée est un Etat souverain et l’interlocuteur direct de la Fédération Internationale de Football Association en Guinée reste et demeure la Fédération Guinéenne de Football. Cette fédération est sous tutelle du Ministère des Sports et sous sa tutelle à son tour, le Féguifoot gère les acteurs du football dans son ensemble dans le pays. Mais qu’un simple individu de son gré se lève et écrive à la Fifa pour raison de rivalité interne où pour des raisons qui n’ont de sens pour discréditer toute une association sportive mérite réflexion.

Le courrier de la Fifa en date du 17 Avril adressé au Secrétariat Général de la Féguifoot est venu semer un grand flou dans le mouvement sportif guinéen dans la mesure où le contenu révèle que c’est sur la base des « correspondances récemment envoyés à la Fifa par des membres et affiliés de la Fédération Guinéenne de Football en relation avec la possible candidature de Monsieur Mamadou Antonio Souaré ». Comment comprendre que sur de simples courriers envoyés par des membres et affiliés à la Féguifoot, la Fifa ne demande pas des explications à son interlocuteur direct ? En l’absence d’explication, l’on comprendra aisément toute injonction de la Fifa. Mais en l’état, la Fifa s’est largement trompée car, ne connaissant pas certes les réels motifs qui se cachent derrière les esprits de ceux qui envoient les courriers. Loin de revenir sur les péripéties qui ont conduit au verdict du Tas, il conviendra d’attirer l’attention de la Fifa sur ce flou qui a envahi le mouvement sportif guinéen depuis ce courrier du 17 Avril. Et aussi appeler Antonio Souaré à une grande prudence.

Prudence autour de Antonio Souaré

Mamadou Antonio Souaré doit être très prudent dès cet instant jusqu’à la tenue effective de l’assemblée ordinaire du 14 mai prochain. Tout sera mis en œuvre pour le distraire. Et ceux qui lui montrent ouvertement les rivalités sont connus. Ces derniers ne vont jamais démordre et feront pour continuer leurs sales besognes. A quoi doit on s’attendre ces jours ci? Encore un autre courrier de la Fifa? Quel en sera le contenu. Où des diffamations? Des attaques verbales incontrôlées?. De nouvelles stratégies seront élaborées dans le seul but de semer le trouble et Antonio Souaré doit s’attendre à tout. La validation de sa candidature par la commission électorale ce 21 Avril 2021 est une nouvelle opportunité pour les détracteurs de ne pas dormir. Connu pour son calme et sa sérénité devant certaines situations, il faut tout de même souligner que Mamadou Antonio Souaré est très soucieux actuellement. Soucieux du fait des agitations autour de sa candidature. Lui qui a toujours prôné la convivialité autour du football guinéen. Lui qui est toujours le grand rassembleur du football guinéen. En témoigne cette amnistie générale du Président Souaré pour tous les dirigeants de l’ancien bureau exécutif de la Féguifoot intervenue lors du 60è anniversaire de la création de la fédération.

Etre prudent et désormais anticiper toute manœuvre de ceux qui se montrent ouvertement contre lui sera désormais le quotidien de Mamadou Antonio Souaré, mais aussi et surtout être prudent par rapport au cercle qui l’entoure. Loin de jeter un doute sur son entourage, il faut tout simplement que chacun joue son rôle dans ces moments très critiques car, il en a vraiment besoin et se concentrer sur sa mission de tous les temps, celle de continuer par accompagner le football guinéen.

 

Christian ALLIKI

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
10 + 12 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite