Assemblée Générale Elective de la FEBERUGBY : Le VOLECTORAL, la goûte de trop

Bientôt quatre ans que le bureau du président DAHITO est aux affaires à la Fédération Béninoise de Rugby et comme le stipulent les textes, une Assemblée Générale Élective devra être organisée le mercredi 16 septembre prochain. Le Rugby béninois depuis des années souffrent de maux qui l’empêchent véritablement d’amorcer sont développement notamment le VOLECTORAL. Un tout nouveau mot pour simplement parler des manœuvres électoralistes dont font preuves certains individus qui bafouent les règles qui régissent cette fédération. Comme nous l’évoquions plus haut, c’est la goûte de trop puisque nos sources affirment que les placards sont bien remplis.

Le président sortant n’a à aucun moment présenté un projet, une feuille de route pour cette mandature qui s’achève et ce malgré l’instance de certains acteurs du Rugby sur la question.

C’est dire donc que pendant 4 ans la FEBERUGBY naviguait à vu, au gré du courant. On comprend aisément ce qui se passe quand on jette un œil au bilan des compétitions. On remarque qu’en 4 ans les joueuses et joueurs ont eu droit à un seul Championnat National à XV inachevé (7/8 journées phase aller), deux éditons du Championnat National à VII qui ont durées 4 jours chacun, un Championnat National Féminin d’une journée sponsorisé par DHL, la participation des U18 aux JIJF à Alger en 2018.

Un bilan d’une quinzaine de jours de compétitions en 4 ans et les grands oubliés sont le Rugby scolaire, les compétitions des catégories d’âges. Le bilan sur le plan Formation est tout aussi catastrophique.
Aujourd’hui, à l’approche des élections fédérales, le monde du Rugby national paraît encore plus divisé.

Les différents propos recueillis font état de transgression des textes de la FEBERUGBY par le président sortant, candidat à sa propre réélection. Ils s’insurgent contre l’ordonnance infondée de suspension de l’affiliation d’Hirondelle RC prise de façon autocratique par le président DAHITO Faustin. C’est une transgression de l’article 139 du règlement intérieur de la FEBERUGBY qui dit que <<Toute Association ou Club qui commet des fautes exceptionnellement grâces peut être exclu de la Fédération. Toutefois, seule l’assemblée générale est compétente pour prononcer l’exclusion sur la base de documents et éléments d’appréciation. >>

Ordonnance portant suspension provisoire de Hirondelles Rugby Club

Rappelons que le Bénin compte 8 clubs affiliés à la FEBERUGBY, qui ont droit de vote. Actuellement il y a une parité, car le président sortant à le soutien de 4 clubs. Cette décision arbitraire de suspension d’Hirondelle RC vient donc déstabiliser le camp d’en face puisqu’il réduit le nombre de clubs votants à 7, donnant l’avantage au président sortant. A quelques jours de l’AGE, les nombreuses tentatives pour amener le président DAHITO à revoir sa position reste veines.

Trois mois après avoir saisi le CNAS-Bénin, la réponse du Comité National Olympique et Sportif du Bénin datant du 07 septembre 2020 qui prononcé l’irrecevabilité de la plainte des plaignants, ravive les tensions de ces derniers qui s’en remette à la volonté du Gouvernement de la Rupture qui prône la transparence et bannit les mauvaises habitudes qui tiraient le sport béninois par la queue.

#difalmedias

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
29 + 4 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite