Bohicon – Festival des « Sans Voix  » : visite spéciale à Saint-Camille pleine d’émotions La joie, il y en a eu à Saint Camille à Bohicon ce samedi 24 novembre 2018.

Le service des sœurs pour la promotion humaine en collaboration avec La Chrysalide a donné un caché spécial à sa caravane ( la vulgarisation de la loi sur la protection et la promotion des droits des personnes handicapées) en faisant un détour dans ce centre de traitement des malades mentaux.

https://www.instagram.com/p/Bqj_K6XhArC/?utm_source=ig_share_sheet&igshid=27en87mh0ex2

C’est au tour de 8 heures du matin que la caravane de sensibilisation s’est ébranlée de Cana pour chuter à l’église Saint-François d’Assise de Bohicon. A 500 mètres de l’arrivée, le groupe de cyclistes en tête de la caravane a été rejoint par des personnes handicapées en tricycles. La suite sera une série de sensibilisations sur les droits des personnes handicapées, la vulgarisation de la loi portant protection et promotion des droits desdits personnes et surtout les mesures de répression en cas de leur non-respect.


Le même exercice a été fait à la gare autos de Bohicon, Sodohomin et Passagon. Le fait marquant de la journée a été l’invitation à déjeuner des responsables de Saint-Camille de Bohicon avant les deux dernières étapes. L’arrivée de l’équipe conduite par la sœur Léonie Dochamou parait comme une parousie. La musique qui accompagne la caravane a tôt fait place à une piste de danse sur la cours du célèbre lieu religieux de traitement des malades mentaux dans la ville carrefour. Une joie et une vive émotion se sont emparées de toute la délégation. Après la danse et les échanges, place a été faite au déjeuné.


 » Nous invitons tous les béninois a fait un tour dans ces centres pour faire juste un geste. J’ai jamais mis les pieds dans un lieu pareil. Quand on est en bonne santé ou de l’autre côté du mur on ne peut comprendre quelle grâce Dieu nous accorde. Accompagner ces personnes ou ces centres parait une obligation pour moi. Je verrai une fois dans l’année que faire en tout cas. », a confié un membre de la caravane.La dernière étape est prévue pour Dassa le 3 decembre 2018 ( 26e journée mondiale des personnes handicapées).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite