Fédération Guinéenne de Football : Antonio Souaré frappe fort

Le président de la Fédération Guinéenne de Football, Antonio Souaré a remercié le sélectionneur belge de la Guinée, Paul Put et tout son staff. Ceci après la débâcle du Syli lors de la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte. Aussi plusieurs cadres de l’administration sont suspendus dans l’affaire de fraude qui concerne les U17.

Tout le monde attendait la réaction du premier responsable de la Feguifoot après les nombreuses dénonciations après la participation “ratée” du Syli national à la Coupe d’Afrique en Egypte. L’élimination de la Guinée en huitièmes de finales (prématurément) a laissé un goût très amère à tout le public sportif Guinéen qui attendait mieux.

Des soupçons de corruption ont émaillé le séjour de la Guinée en terre égyptienne. Juste au lendemain de l’élimination de la Guinée, le président Antonio Souaré avait au cours d’un point de presse dénoncé l’attitude du sélectionneur belge Paul Put qu’il accusait de racketter les joueurs avec des preuves à l’appui. L’entraîneur belge était sommé de s’expliquer.

Les explications du sélectionneur n’ont pas convaincu les membres du comité exécutif qui ont à l’unanimité donné le feu vert au président Souaré de remercier Paul Put et tout son staff. Depuis ce 15 juillet 2019, Paul Put n’est donc plus sélectionneur de la Guinée.

Des cadres suspendus
Plusieurs cadres de l’administration de la fédération guinéenne de football ont été également suspendus dans le cadre de l’affaire de fraude sur l’âge des joueurs U17 qui ont participé à la coupe d’Afrique des Nations de leur catégorie en Tanzanie. Bien que qualifié pour la coupe du monde pour avoir été finaliste la Guinée a malheureusement été disqualifiée. Malgré toute la sincérité dont a fait preuve le Président Antonio Souaré qui a saisi le Tribunal arbitral du Sport, la Guinée n’est pas sûre de remporter cette bataille et c’est la raison pour laquelle le président de la Feguifoot a décidé de frapper très fort. Une note datée du 15 juillet 2019 a également suspendue plusieurs cadres de l’administration de la fédération.
Antonio Souaré est décidé à mettre de l’ordre dans son environnement. Ce dernier connu pour sa passion et sa générosité est malheureusement pris dans un étau et cela risquait de se retourner contre lui. Par ces deux décisions prises, le président Antonio Souaré vient de démontrer qu’il est à l’écoute du public sportif Guinéen mais surtout donne la preuve qu’il suit de près tout ce qui se passe dans le football Guinéen.

Christian Alliki

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
8 × 5 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite