Les juges de la CPI ont ordonné la libération immédiate de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

Premier ancien chef d'État à avoir été remis à la Cour, il est jugé pour des crimes commis pendant la crise post-électorale de 2010-2011 : les violences avaient fait plus de 3.000 morts en cinq mois.

 

« La Chambre fait droit aux demandes d’acquittement présentées par Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé (ex-chef du mouvement des Jeunes patriotes, fidèles à M. Gbagbo) concernant l’ensemble des charges » retenues contre eux et ordonne la mise en liberté immédiate des deux accusés », a déclaré le juge président Cuno Tarfusser.

Les partisans de Laurent Gbagbo à La Haye ont laissé éclater leur joie.
Durant toutes ces années de détention, Laurent Gbagbo a essuyé plusieurs refus lors de ses demandes de libération provisoire.

M. Gbagbo a été capturé en 2011 dans un bunker du palais présidentiel par les forces soutenues par l’ONU et la France, soutenant son rival, Alassane Ouattara.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite