Incendie à Notre-Dame de Paris: “le pire a été évité”, selon Emmanuel Macron

Incendie à Notre-Dame de Paris: les pompiers “pas sûrs de pouvoir enrayer la propagation du feu”
Ce lundi soir, un incendie s’est déclaré dans la partie supérieure de la cathédrale Notre Dame de Paris. Les causes seraient “potentiellement liées” aux travaux de rénovation de l’édifice, a-t-on appris auprès des pompiers. Notre-Dame de Paris était en réfection, un de ses flancs étant en particulier couvert d’échafaudages.

Vers 23h30, le président Emmanuel Macron, qui s’est rendu sur place, a déclaré que “le pire a été évité”. Peu avant, les pompiers avaient déclaré que le feu avait baissé d’intensité et que “la structure de Notre-Dame est sauvée et préservée dans sa globalité”, notamment la tour nord. Les deux-tiers de la toiture sont cependant ravagés. “L’action principale maintenant est de refroidir les structures avec un point sensible, l’échafaudage central”, qui peut s’effondrer partiellement, a ajouté le commandant de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

Le feu a pris dans les combles de la cathédrale, monument historique le plus visité d’Europe, ont indiqué les pompiers. Dévorée de flammes, la flèche dressée sur les quatre piliers du transept avec ses 93 mètres de haut, s’est effondrée sur elle-même ainsi que la totalité de la toiture.

Selon le porte-parole de Notre-Dame, l’incendie se serait déclaré aux alentours de 16H50 GMT et un large nuage de fumée grise et jaunâtre s’échappait du bâtiment, situé au centre de la capitale française, sur l’île de la Cité qui a depuis été évacuée.

“Tout est en train de brûler. La charpente, qui date du XIXe siècle d’un côté et du XIIIe de l’autre, il n’en restera plus rien”, a déploré André Finot, porte-parole de la cathédrale. “Il faut voir si la voûte, qui protège la cathédrale, va être touchée ou pas”, a-t-il précisé. “Les objets sacrés sont préservés dans la sacristie, normalement il n’y a pas de risque que des choses soient brûlées”.
Forte émotion

Au-delà des frontières, plusieurs responsables étrangers ont fait part de leur émotion.

“Désormais la double priorité est de sauver les oeuvres d’art à l’intérieur qui peuvent l’être car les dégâts seront majeurs et ensuite il y a la question du contrôle de l’incendie lui-même qui s’est étendu à toute la charpente et dont la violence est tout à fait spectaculaire”, a précisé Emmanuel Grégoire, maire adjoint à la mairie de Paris.

L’épaisse fumée aux teintes jaunâtres qui se dégageait de l’édifice était moins dense vers 20h30, mais badauds et touristes se pressaient toujours aux alentours du périmètre de sécurité établi par les secours.

“Je n’arrive pas à y croire, j’ai envie de pleurer, tout le toit brûle”, a déclaré à l’AFP Nathalie, 50 ans, une Française expatriée à Londres.

“Notre Dame is on fire?!” (“Notre Dame est en feu ?”) interroge incrédule une touriste japonaise. “J’espère que c’est pas un attentat”, ajoute quelqu’un d’autre en français.

Le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les causes d’un sinistre qui a semé la stupeur dans la capitale.
Allocution présidentielle reportée

Signe de la gravité de cet incendie mais aussi du choc et de l’émotion qu’il provoque, le président français, Emmanuel Macron, qui devait s’exprimer ce soir, à décidé dans la foulée de reporter son allocution. La présidence n’a pas précisé quand cette intervention aurait lieu. Le chef de l’Etat venait d’enregistrer son allocution télévisée. Le Premier ministre Edouard Philippe va également se rendre sur place, a fait savoir Matignon.

Cet incendie intervient au premier jour des célébrations de la Semaine sainte qui mène à Pâques, principale fête chrétienne. Construite entre 1163 et 1345, ce monument emblématique de Paris attire près de 13 millions de visiteurs chaque année.

Cette cathédrale, qui est aussi un sanctuaire marial élevé au rang de basilique, continue d’assurer ses fonctions d’édifice religieux: cinq offices y sont célébrés quotidiennement, et sept les dimanches. Avec les fêtes et célébrations exceptionnelles, ce sont plus de 2000 offices qui résonnent chaque année sous ses voûtes.

Source: AFP

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
1 × 10 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

error: contenue protegé