Vulgarisation de la loi sur les personnes handicapées

Le SSPH /OCPSP outille les représentants diocésains des scouts

Le Service des Sœurs pour la Protection Humaine des Sœurs Oblates et Catéchistes des Petites Servantes des Pauvres à procédé, en prélude à quatre jours d’atelier, à la formation des représentants diocésains des scouts sur la Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées et la loi sur les personnes handicapées au Bénin. Objectif poursuivi, vulgariser jusqu’aux dernières contrées, les droits sur les personnes handicapées. C’est ce mercredi 26 février 2020,au Collège Catholique Père Aupiais.

Qu’est-ce que la Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées et quel est le contenu de la loi n°2017-06 du 29 septembre 2017 portant protection et promotion des droits des personnes handicapées en République du Bénin. Voilà les deux communications essentielles qui ont meublé cette formation. Selon madame DAÏZO, expert de la CDPH et présidente de l’organisation Non Gouvernementale “La CHRYSALIDE “, et la Directrice Exécutive du SSPH /OCPSP, Sœur Léonie DOCHAMOU, l’handicape est avant tout la mentalité, la psychologie de la société envers les personnes handicapées. Donc, il s’agit d’agir sur cette mentalité, de rompre avec cette vue sur les personnes handicapées en les acceptant, en les considérant comme membres de la société à part entière. Ainsi, tous les droits sont garantis à tout le monde et à chacun, ceci sans distinction de race, de religion, de sexe, la non exclusion, la non-restriction. C’est un droit universel qui figure au deuxieme principe de non-discrimination contenu dans la CDPH qui le stipule. De l’introduction à la conclusion, la convention a été parcourue. Des explications et des témoignages à l’appui, les participants ont suivi avec beaucoup d’intérêt les clarifications de la présidente de l’Ong CHRYSALIDE.


En ce qui concerne la loi sur les personnes handicapées, les communicatrices sont unanimes sur sa qualité. Mais, une chose est son adoption, sa conformité avec la constitution et sa promulgation. Mais, l’autre chose à laquelle elles invitent les représentants diocésains des scouts, c’est leur pierre à l’édification de sa vulgarisation. Ces efforts pourront intensifier la plaidoirie à l’endroit de l’Etat afin qu’enfin, le décret d’application devienne une réalité. Cela, ont-elles certifié, pourra apporter une nette amélioration dans la protection et la promotion des personnes handicapées au Bénin: l’autre objectif fondamental des quatre jours d’activités du SSPH /OCPSP, en collaboration avec la Fédération Béninoise des personnes handicapées, l’Ong CHRYSALIDE, grâce au partenariat de la Fondation Liliane.

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
11 − 7 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite