Circuit africain Itf/Cat des 14 ans et moins de tennis: Le Bénin à Lomé ce jour pour défendre son titre

La Fédération béninoise de tennis (Fbt) présidée par Jean-Claude Talon a pris les dispositions nécessaires afin de permettre au Bénin de participer effectivement au circuit Itf/Cat des 14 ans et moins de tennis qui se déroulera du 30 mars au 05 avril prochain à Lomé. Très aguerris, les joueurs qui ont participé à un camp d’entraînement ont promis, à quelques heures de leur départ, la qualification avant de prendre la route.

Habitués de ce circuit qu’ils ont survolé l’année dernière chez les filles, les joueurs entendent remettre le couvert à l’édition de cette année. Comme encadreurs et dirigeants, ils estiment que le Bénin garde ses chances intactes et pourrait s’illustrer brillamment à Lomé. « Nous sommes très aguerris après le camp d’entraînement dont nous avons bénéficié », a déclaré Rodia Noudogbessi qui poursuit : « nous sommes prêts et nous promettons ramener le trophée », a-t-elle rajouté. Selon Yérokpa Dieudonné, l’un des entraîneurs « le travail effectué pendant la mise au vert s’est basé sur les aspects physiques et tactiques ». Certes les enfants détiennent une qualité et d’énormes potentialités qui permettent d’espérer, mais il a rappelé que le travail se poursuivra une fois à Lomé sur les courts en fonction du jeu des adversaires pendant la compétition. Promettant la victoire tout comme les joueurs aux amoureux du tennis, il reconnaît qu’il est bien possible pour le Bénin de rafler la mise dans les deux catégories. Mais, il nuance : tout dépendra aussi des critères énumérés pendant le tirage au sort. « Il arrive que les organisateurs décident en fonction du nombre de pays présents et de tickets qualificatifs mis en jeu de prendre les deux premiers ou parfois seul, le premier passe. Dans l’un des deux cas, vous pouvez être deuxième et passer comme vous pouvez l’être et passez à la trappe », admet Dieudonné Yérokpa qui prône la gagne tout comme son collègue Romain Sètomè. Visiblement, Gloriana Nahum, Rodia Noudogbessi, Saïdath Ponty, Eliaza Honfoga (catégorie fille) sont toutes aptes à défendre brillamment les couleurs nationales dans ce tournoi avec la ferme conviction de ramener la couronne détenue depuis l’année dernière à Cotonou. A contrario, Emmanuel Udensi, Gillian Nahum, Isman Ponty et Pacôme Cakpo (catégorie garçon) savent qu’ils doivent se battre davantage pour performer afin de déjouer les pronostics.
Selon toute vraisemblance, le Bénin dans les tournois de catégorie est « craint par ses adversaires de la sous-région compte tenu de sa régularité et de ses résultats obtenus depuis l’avènement du président Jean-Claude Talon à la tête du comité exécutif », a laissé entendre le secrétaire général de la Fbt, Bernardin Codjo. Sans doute parce que l’étalonnage des performances engrangées auxquelles s’arriment les ambitions du bureau exécutif de la Fbt indique qu’il n’y a eu aucune sortie de route du point de vue respect des programmes et du chronogramme.
Notons pour finir que le circuit Itf/Cat des 14 ans et moins en réalité est qualificatif au 2ème championnat d’Afrique des 14 ans et moins qui aura lieu du 24 au 28 avril prochain à Benoni en Afrique du Sud. Un autre challenge pour tous les acteurs en cas de qualification.
Moteb Azar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite