Le Groupe de Travail Femmes Jeunes Paix et Sécurité forme des moniteurs électoraux et post électoraux

La salle Bleue de l'hôtel KTA de Cotonou a servi de cadre à l'atelier de formation des moniteurs électoraux et post électoraux les 6 et 7 juin 2019. Cet atelier a été organisé par l'antenne Bénin du Groupe de Travail Femmes Jeunes Paix et Sécurité en Afrique de l'Ouest et du Sahel(GTFJPS-AOS)

*BENIN/ACTIVITES DES OSC:*

*Le Groupe de Travail Femmes Jeunes Paix et Sécurité forme des moniteurs électoraux et post électoraux*.

La salle Bleue de l’hôtel KTA de Cotonou a servi de cadre à l’atelier de formation des moniteurs électoraux et post électoraux les 6 et 7 juin 2019. Cet atelier a été organisé par l’antenne Bénin du Groupe de Travail Femmes Jeunes Paix et Sécurité en Afrique de l’Ouest et du Sahel(GTFJPS-AOS) avec l’appui financier du bureau des nations unies pour l’Afrique de l’ouest et le Sahel(ONUWAS) et l’ONU Femmes.

Dans son allocution d’ouverture, la Présidente du groupe de travail madame Blandine SINTONDJI YAYA après avoir présenté la mission et les activités menées par l’antenne Bénin du GTFJPS-AOS depuis Août 2016(date de son installation au Bénin), a rappelé que la formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’activités de sensibilisation sur la non violence et le monitoring des élections législatives 2019 au Bénin. Elle a enfin remercié les partenaires techniques et financiers (PNUD, UNOWAS et ONU FEMMES) pour leurs divers appuis.

Invité à cet atelier, le Secrétaire permanent de la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération des Armes Légères et petits calibres(CNLCPAL), monsieur Didier ATCHOU a précisé que la commission est prête à accompagner dans la mesure du possible le groupe de travail dans toutes les actions qui iront vers la paix ,la sécurité et le développement.

Rappelons que les moniteurs formés sont chargés de surveiller et de signaler tous incidents, toutes tensions ou toutes violences susceptibles de mettre en mal la quiétude des populations ou de constituer une entorse à la paix au Bénin afin d’aider les autorités , les acteurs et les autres parties prenantes à diriger leur attention et leurs ressources vers les zones particulièrement vulnérables.

Achille PADONOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite