Message de Daniel Edah à l’occasion du troisième anniversaire de l’investiture du Président Patrice TALON

Béninoises, Béninois,
Mes Chers compatriotes,

Ce samedi 06 avril 2019 marque le troisième anniversaire de l’investiture du Président de la République, Monsieur Patrice TALON.

Nous qui nous démarquons du système mouvance-opposition, nous continuerons à dire la vérité au Président de la République afin de l’aider à marquer positivement son passage à la présidence du Bénin.

En cette occasion, Je voudrais féliciter le peuple béninois pour sa sagesse et sa sérénité malgré ses défis quotidiens et exhorter le Président de la République à plus d’efforts et de transparence dans la gouvernance en vue du bien-être social, économique et culturel des citoyens béninois dans leurs diversités.

Aux travailleurs du secteur public, moteur du fonctionnement de notre pays, je voudrais dire félicitations et courage. Félicitations pour leur ténacité malgré les réformes dont les conséquences affectent durement le quotidien de leurs familles et Courage parce que l’espoir est permis.

Aux artisans, revendeurs et revendeuses des marchés, étudiants, diplômés sans emploi, opérateurs économiques, agriculteurs, pêcheurs, éleveurs, acteurs touristiques et culturels, zémidjans, acteurs de la presse et des médias, je voudrais dire mon admiration pour leur vaillance et leur abnégation malgré les difficultés auxquelles nous sommes confrontés en tant que peuple.

Aux partenaires techniques et financiers du Bénin, je voudrais dire merci pour la poursuite de leur accompagnement au gouvernement de notre pays.

Ce troisième anniversaire de l’investiture du Président de la République intervient dans un contexte de tension où les acteurs du système politique mouvance-opposition sont manifestement déterminés à conduire le Bénin dans le chaos après avoir exfiltré pour la plupart leurs familles proches à l’étranger.

Le gouvernement croit pouvoir maîtriser par la force toute velléité de contestation tandis que l’opposition prise au dépourvu ne voit que les manifestations de la rue pour avoir gain de cause.

Je voudrais dire au Président de la République que quelles que soient les dispositions prises pour contenir les soulèvements populaires, l’histoire nous enseigne que rien ne peut résister devant un peuple déterminé qui a le dos au mur.

Au nom de la paix, pour la stabilité et la prospérité de notre pays, je demande humblement au Président de la République de bien vouloir se mettre au-dessus de la mêlée en faisant baisser la tension politique actuelle à travers (1) la suspension du processus électoral en cours et (2) la convocation en urgence de la deuxième conférence des forces vives de la Nation qui permettra aux filles et fils du Bénin de s’asseoir, de débattre sereinement et d’adopter des positions consensuelles y compris sur son projet de révision constitutionnelle afin de trouver des solutions durables à la crise que traverse le pays d’une part et, relancer notre processus démocratique sur de nouvelles bases, d’autre part.

De même, j’invite expressément les partis politiques de l’opposition à suspendre les appels à occuper la rue ainsi que le peuple à garder le calme afin de donner l’opportunité au Président de la République de prendre ses responsabilités de Père de la Nation qui aime tous les enfants du Bénin, qu’ils soient de la mouvance, de l’opposition ou encore des antisystèmes comme nous.

Confiant que le Président de la République fera encore parler le génie béninois à l’image du Général Mathieu KEREKOU qui a écouté favorablement le peuple en 1990 pour nous permettre l’expérience démocratique en cours, je lui souhaite bon troisième anniversaire aux commandes de notre pays et bon courage à notre peuple.

Dieu bénisse le Bénin !

Daniel Edah

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
15 ⁄ 3 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

error: contenue protegé