RECRUTEMENT DE 10 686 ENSEIGNANTS AU PROFIT DE LA MATERNELLE ET DU PRIMAIRE

Le Gouvernement poursuit l’assainissement du secteur de l’Education confronté, entre autres, à un déficit chronique du personnel enseignant. Du rapport du comité mis en place à cet effet, il se dégage un déficit de 9 095 enseignants au primaire et 1 068 animateurs à la maternelle.

Prenant en compte l’effectif de ceux qui, d’ici 2022 , seront appelés à faire valoir leurs droits à une pension de retraite, ainsi que les besoins induits par l’augmentation potentiel du nombre d’apprenants, le déficit en enseignants s’établira à 18 140.

*Pour le compte de l’année scolaire 2019-2020, les besoins se chiffrent à 10 686 enseignants*.

Afin de combler définitivement ce déficit et d’améliorer la qualité de l’enseignement, le Conseil des Ministres de ce 30 octobre 1019 a autorisé le recrutement d’un nombre équivalent d’enseignants au profit du ministère des Enseignements maternel et primaire. Ceux-ci proviendront par ordre de mérite de la base de données des aspirants au métier d’enseignant ( les détenteurs d’un diplôme de l’Ecole Normale des instituteurs admis à l’évaluation de 2018 et ceux issus de l’évaluation de 2019, titulaires de diplômes académiques).

Ce faisant, le Gouvernement opte pour une résolution durable du problème de déficit d’enseignants afin d’assurer un meilleur encadrement des apprenants.

*B K H l’Intégral*

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
22 − 18 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite