TOURNOI RAMADAN 2019: AS Taximan bat Samedi matin et est sacrée championne

Diane Beldose SIDI, un exemple du respect de la parole donnée.

«  » Par la grâce de Dieu, chaque année nous allons organiser cette compétition pour mettre en valeur nos athlètes afin qu’ils soient plus représentatif au plan national et international. » » Telle est sa promesse au début de son idée créative et qui se tient chaque période du jeûne musulman.

Malgré la morosité économique ambiante qui règne en maître au Bénin depuis quelques années, dame Diane Beldose SIDI, athlète professionnelle en retraite, a tenu le pari de l’organisation de la 6eme édition du tournoi ramadan. Cette année compte tenu des nombreuses violences notées au cours de nos championnats de ligue 1,2 et 3 en cours, la présidente de l’association sportive Élite.AC de parakou a choisi le thème  » NON À LA VIOLENCE  » comme habillage de l’édition 2019 de son tournoi.

Quatre au début de la course, c’est l’équipe de l’association sportive des Taximans de Parakou qui a soulevé le trophée de cette édition comme elle a promis le jour de son inscription. L’équipe des conducteurs de taxi a battu en finale celle de samedi matin sur un score de (2-0) après avoir éliminé en demi-finale les Zemidjans de Parakou.

«  » Nous avons vu tout au long de la compétition des civiles joués contre des forces de l’ordre sans violence et au vue de cela, nous sommes en mesure de dire que l’objectif à été atteint «  » dixit Diane Beldose SIDI.

«  » Félicitation à l’organisatrice qui depuis 6ans continue de mettre les équipes sportives de parakou dans de bonne condition. La commune de PARAKOU se réjouis de voir des personnes de bonne volontés accompagnées de fonds propres nos équipes et cela se constate à travers le rang des clubs de parakou dans les championnats en cours. » » a laissé entendre Ibrahim CHABI MAMA, premier adjoint au maire de Parakou

En dehors du trophée, de l’enveloppe financière et du ballon de compétition reçu par l’équipe championne, les trois autres ont aussi reçus de la part de l’organisatrice, une enveloppe financière en fonction de leur rang et un ballon de compétition. Les équipes féminines Astral de Titirou et celle de L’université de parakou qui ont joué l’enlever de rideau ont reçu également une enveloppe financière et un ballon de compétition.

✍Alfred ADJOMAGBOSSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite