Agression d’arbitre dans le cadre de la troisième journée du championnat national de football de deuxième division, Vitalor Ligue 2

Le bureau de l’association pour la promotion des valeurs sportives (Apvs) est informé d’un nouveau cas de violence faite sur un arbitre dans le cadre de la troisième journée du championnat national de football de deuxième division, Vitalor Ligue 2,match n20.

En effet, l’équipe des militaires des Forces armées béninoises : Entente Fc a effectué un déplacement sur Comè pour y affronter l’équipe de la localité : Hodio Fc, ce samedi 24 novembre 2018.

Le match s’est soldé par la défaite de l’équipe des militaires sur le score de, 0-1 grâce à un but marqué sur pénalty.

Au terme de la rencontre, des actes de violences se sont produits sur le terrain. Un individu dont l’identité reste à être dévoilée a porté la main sur l’arbitre central M.ALOWAKINNOU Nestor. Ce geste étant contre les règles qui régissent le football et en attendant d’avoir tous les éléments d’appréciation, le bureau de l’Association pour la promotion des valeurs sportives (Apvs) condamne avec rigueur cette situation qui ne présage pas d’une bonne sécurité sur les stades. Il invite tout le monde au calme et à la sérénité et exhorte les acteurs à faire toute la lumière au sujet de ce dossier et que les fautifs soient sanctionnés avec la dernière rigueur conformément au code de discipline de la Fédération béninoise de football ou de la Ligue.

Le bureau de l’Apvs invite les responsables de la commission ad-hoc de la ligue nationale de football a prendre les décisions qui s’imposent afin de décourager ces actes dans l’avenir.

Rafiatou SITOU, présidente APVS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite