Bénin/ Environnement/ Mariette GNANCADJA et l’ADéCOM ONG disent NON à l’usage des sachets non biodégradables à Parakou

Les sachets plastiques non biodégradables ne sont plus autorisés pour usage en République du Bénin. Après une longue période de sensibilisation, l’année sera celle de la répression contre l’entêtement de certians commerçants qui continiuent de faire circuler ce produit sur le marché béninois.

Mais pour mettre les parakois dans la lutte, l’ONG ADeCOM entendée, Aide pour le Développement Communautaire,
a initié dans la matinée du samedi 09 Mars 2019, une marche écocitoyenne pour une opération parakou sans sachets.

Sur près de 7kilometres, Mariette Fifonsi GNANCADJA, ses collaborateurs, ses amis et invités ont remplie six (06) tricycles de sachets plastiques non biodégradable. La preuve que l’initiative est louable et mérite une pérennisation.

< Marche, courir pour une ville sans sachets plastiques non biodégradable > telle est la mission de l’ONG ADéCOM selon sa direction exécutive Mariette Fifonsi Gnancadja.

Pour cette première édition de la marche écocitoyenne, Mariette Gnancadja avait à ses cotés, le directeur départemental borgou du cadre de vie, le président de l’ONG Tembii, les responsables de la JCI parakou, la police républicaine, les agents de l’inspection forestière du borgou, les papeurs-pompiers, les ressortissants de l’atacora donga réunissent dans l’association Tiboyaka, les agents opérationnels de l’ABPF parakou et certains citoyens parakois qui sont venus rehausser l’événement.

C’est un pari gagné pour l’ONG Adecom au vu de la forte mobilisation faite autour de l’événement et sa direction exécutive pense bien rééditer pour enfin débarrasser parakou des sachets plastiques non biodégradables qui qui handicapent la ville carrefour du nord bénin.

✍Alfred Adjomagbossou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite