DRAME A PARAKOU: Deux jeunes meurent sur le pont de Banikanni Madjatom

La cité des koburu pleure depuis ce mercredi matin, la mort d’un étudiant et un conducteur de taxis-moto communément appelé zémidjan.

La forte pluie qui s’est abattue sur la ville a emporté le jeune étudiant et sa moto. Ayant aperçu le jeune en difficulté, le Zemidjan gare sa moto pour aller au secours de ce dernier et c’est ainsi qu’il s’est vu emporter aussi par l’eau en forte pression.

Le pont de Banikanni Madjatom est le pont par où draine toutes les eaux de toute la vie. Malgré cela, cet ouvrage qui désert les populations du quartier Titirou et celles du grand Banikanni connais une dégradation très avancée mais qui n’inquiète personne.

La preuve, l’hebdomadaire l’Action Municipale dans sa parution du lundi 11 Mars 2019 a attiré l’attention des autorités municipales en titrant à la Une “” Prévention des risques et catastrophes en période de pluie à Parakou: Les riverains du pont de Madjatom redoutent un nouvel épisode d’effroi.””

Seulement un mois et une semaine après cette parution, le pont arrache la vie de deux citoyens après une première pluie qui annonçait la période de pluie à Parakou.

Vivement qu’après ce drame, des solutions soient rapidement trouvées pour le bonheur des populations.

Dans l’immédiat, la réfection totale et complète du pont risque de prendre du temps mais une installation de fer de part et d’autre du pont afin d’empêcher l’eau d’emporter les populations en cas de pluie serait une solution d’urgence très adéquate.

✍Alfred ADJOMAGBOSSOU

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
12 × 24 =


Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

error: contenue protegé