Sport : 655 millions de subventions pour booster les activités des fédérations.

Le ministre chargé des sports et loisirs Oswald HOMEKY a procédé ce 24 05 19 à Bénin Marina Hôtel à la remise des subventions aux différentes béninoise.
Pour une fois encore, cette aide de l’Etat est venue soulager le sport béninois. En prenant la parole le directeur des sports et loisirs Bonaventure COFFI a fait savoir que l’engagement du gouvernement a appuyé les fédérations, est avant tout une reconnaissance publique des efforts que les fédérations déploient pour la promotion du Benin sur la scène sportive régionale, continentale et mondiale. Il a rappelé aux bénéficiaires que les subventions sont destinées prioritairement aux financements des activités statutaires au plan national et international. Il les a invités a tenu compte dans les choix qu’ils auront à faire. Pour lui cela constitue une démarche de bonne gouvernance et de transparence qui s’inscrit dans la cohérence de la vision du ministre. A sa prise de parole le Président du comité National Olympique et Sportif Béninois Julien MINAVOA, a édifié qu’il souhaité bien voir cette tradition se perpétue dans le temps. Il y a martelé aux allocataires que les subventions sont fondamentalement destinées aux activités statutaires au plan national et international. Julien MINAVOA a fait comprendre aux présidents de fédérations qu’ils peuvent se faciliter la tâche en commençant par régler leurs cotisations pour leurs fédérations internationales. « Ça il faut le faire » a-t- il ajouté. Il y a par ailleurs profité de l’occasion pour présenter à la famille su sport béninois en présence du ministre la distinction qu’il lui a été faite à sa qualité du président de la zone 3. De son coté, à sa prise de parole, le Ministre HOMEKY a d’abord félicité le Président de CNOS-BEN pour sa distinction. À l’en croire c’est toujours une fierté pour le Benin de voir que dans le domaine sportif les efforts se font pour faire rayonner le pays. Pour lui, c’est toujours un plaisir pour le gouvernement de continuer à accompagner les fédérations pour le bien être du sport béninois. Le ministre a fait savoir que le but de cet exercice est de donner des ressources nécessaires aux fédérations pour pouvoir continuer à animer leurs activités respectives. Il a par ailleurs félicité les différentes fédérations qui ont obtenus des résultats impressionnants depuis 3 ans qu’il est à la charge de ce ministère et aussi aux fédérations qui ont donné d’excellent résultat au cours de la saison écoulée. La première autorité sportive béninoise a annoncé que cette année, la subvention a connu une hausse de 655 millions, contrairement à l’année passée ou c’était 553 millions de FCFA . Il y a fait savoir que cette crue est suivie d’une nouvelle donne qui constitue à doter le CNOS-BEN d’une subvention de 100 millions et a annoncée également l’allongement de la liste des fédérations. Il invite ces dernières à respecter leurs engagements vis-à-vis du ministère. Ses invitations se sont adressées également aux différentes à se donner plus davantage pour rutiler le sport béninois.
Chaque fédération a donc reçu ce qui de droit. A cet effet, les subventions varient d’une fédération à une autre. Ainsi la fédération béninoise de tennis a reçu 42 millions de FCFA, Natation 16 millions de FCFA, Gymnastique 17 millions de FCFA, Maracana 13 millions de FCFA, cyclisme 22 millions de FCFA, Badminton 9,5 millions de FCFA, golf 8,5 millions de FCFA, Judo 16 millions de FCFA, Roller 16 millions de FCFA, Escrime 12 millions de FCFA, Scrabble 25 millions de FCFA, Ruby 25 millions de FCFA, Lutte 10,5 millions, Boss 22 millions de FCFA. Etc…
Les présidents des différentes fédérations à nos micros, ont remercié le gouvernent pour ce set subside et promu également d’en faire un bon usage.
Vivement que chacun respecte son engagement pour la nitescence du sport béninois.

Serge HINNOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite